Contraceptions et SPM

Coucou les filles ! Je vous retrouve aujourd’hui avec un article qui me tenait à cœur d’écrire ici. Je vais vous confier mes expériences avec la pilule et les deux types de stérilets puis pour finir vous parler du syndrome pré menstruel qui touche entre 50 et 80% des femmes. Je vais vous donner la solution pour en venir à bout ! Je voulais vraiment vous partager ça car je sais à quel point ce phénomène peut être difficile à vivre et si je peux aider au moins 1 femme, j’en serai plus que ravie ! Entraidons nous entre femmes !

LES STERILETS OU DIU (dispositif intra utérin)

Il y a ma vidéo youtube à ce sujet si vous souhaitez l’écouter. J’ai testé les deux types de stérilets donc je vais pouvoir tout vous dire. Attention, je tiens à préciser que tout ce que je vais vous expliquer, ce sont mes expériences à moi et que chaque femme est différente face à chaque contraceptif, effets secondaires etc… Ne vous dites donc pas que vous allez vivre la même chose que moi. Il faut tester par vous même et surtout vous écoutez. Si vous voyez le moindre changement physique ou mental en vous, parlez en à votre médecin et vous pourrez envisager ensembles une autre solution.

Le premier stérilet que j’ai testé a été celui au cuivre (monalisa) car je voulais un contraceptif sans hormones et c’est à ce jour le seul (avec le préservatif). Au niveau de la douleur au moment du placement, je n’ai pas eu mal (et je suis douillette). Au retrait non plus. Je n’ai eu aucun problème avec ce stérilet là si ce n’est des règles longues et abondantes que je ne supportais pas. C’est un effet assez fréquent de ce DIU. J’ai donc préféré me le faire retirer et j’ai testé l’autre type de stérilet, le DIU hormonal (mirena). Un stérilet que je n’ai pas non plus supporté mais à un autre niveau. A l’inverse du DIU au cuivre, le DIU hormonal a eu pour effet d’avoir des règles très courtes voire inexistantes. Et surtout, j’ai eu un état de mal être, une sorte de dépression. Après des recherches sur internet, je me suis rendu compte que beaucoup été concernées par cet effet secondaire là. Au bout des 3 mois je me le suis donc fait retirer. Très rapidement, les effets disparaissent et vous vous sentez mieux à nouveau.

LA PILULE

Le mois dernier sur instagram, je vous ai partager en stories mon expérience avec une pilule qui est une minidosée (leeloo gé). Les effets indésirables sont apparus au bout de la 3e semaine de prise : mycose + vaginose (bactéries différentes), maux de tête, fatigue, nausées, douleurs aux jambes. Bref, j’ai eu beaucoup d’effets secondaires fréquents de la pilule. Dès le premier effet, je l’ai arrêté et j’ai consulté pour traiter tout cela. Comme je vous le disais sur instagram, je ne comprend pas qu’il n’existe pas de pilules sans risques aussi grave que la phlébite ou la thrombose qui peut être tout de même mortelle. Vous m’avez partager vos expériences aussi et ce qui est le plus revenu tout d’abord c’est que vous souhaitiez l’arrêter ou êtes sans contraceptif car c’est trop dangereux. Vos témoignages et effets que vous avez eu ont été : des règles non stop, inflammation de l’endomètre, baisse de libido, troubles de l’humeur, douleurs mammaires… On espère que la médecine évoluera à ce niveau là et trouvera quelque chose sans danger.

SPM ET SOLUTION

Je finis cet article en vous parlant du syndrome pré-menstruel (SPM). Ce sont les symptômes physiques et mentaux qui surviennent quelques jours avant les règles et qui disparaissent à l’arrivée des règles. Les symptômes les plus fréquents sont la fatigue, douleurs mammaires, douleurs ovariennes, des maux de tête, des troubles de l’humeur (pleurs, nervosité, anxiété). 20-30% des femmes ont des troubles intenses. Mon SPM est apparu plus intensément à l’âge de 30 ans, suite à des fausses couches, même si je ne sais pas si c’est lié. Par la suite, je me suis renseignée sur ce SPM dont j’ignorais l’existence et j’ai cherché une solution. Je me suis dirigé vers un complément alimentaire à base de plantes (le gattilier), qui est fait pour réguler les cycles, diminuer le SPM, et est également efficace pour les femmes ménopausées. C’est un arbuste qui se trouve dans les pays méditerranéens comme la Grèce ou l’Italie. Les bienfaits du gattilier sont utilisés depuis l’antiquité. Je vous le conseille à 200%. Il a totalement supprimer mes symptômes du SPM.

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu et surtout aider !

About the Author

enalode

blogueuse beauté passionnée, lifestyle, recettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may also like these